Posts Tagged 'lithothèque'

De la Fondation LINSTER-WEYDERT à Hellange à la Maison du Souvenir, de l’Histoire et du Patrimoine à la mémoire d’Aloyse Linster

Lors de l’élaboration des statuts de l’U.L.H.P. a.s.b.l. une voix souhaitait voir qu’une maison « tombe du ciel» qui hébergerait des lieux de rencontre, d’activités, de recherches et servirait de siège social. Dans l’ardeur des discussions personne n’y prêtait attention. Pour- tant, avant même que les statuts étaient enregistrés et publiés, le 12.02.2008, le souhait prenait corps. Une Fondation allait être créée, elle ouvrira des perspectives imprévues et inespérées.

N’était ce pas trop tôt? Evidemment, oui! Mais, les bonnes occasions ne se présentent pas tous les jours et les excellentes une fois tous les siècles ou moins souvent? Lorsqu’une occasion exceptionnelle montre son nez, il faut la flairer, la dénicher, la jauger, la saisir, puis surtout la choyer! Le bâtiment providentiel est une ferme prestigieuse, construite au début du 19. siècle, exploitée depuis lors. La route de Bettembourg à Frisange la longe sur largement 80 mètres, elle trône derrière un parvis spacieux.

Dans cette ferme nous découvrons une collection phénoménale, bien plus d’une trentaine de milliers d’artefacts qui documentent les époques des Néanderthaliens, l’âge de la pierre, du bronze, du fer, les temps des romains et du Moyen- Âge.

Faire de cette demeure et de ses annexes, après les transformations et les aménagements adéquats la Maison du Souvenir, de l’Histoire et du Patrimoine et d’y garder la mémoire du grand collectionneur Aloyse Linster, s’impose. Le domaine est facilement accessible par l’autoroute Luxembourg ­Thionville ainsi que de l’autoroute de la Sarre. Des possibilités de stationnement sont disponibles et seront encore améliorées.

Ces faits invitent les Amis de l’Histoire, du Patrimoine, du Folklore et de la Culture au sens le plus large du mot, non sédentaires à s’y enraciner, à tous d’y installer leur secrétariat, des lieux de rencontre, d’échanges d’expériences et d’idées. Ils y trouveront des bibliothèques regroupant des ouvrages d’histoire classique, de préhistoire, de protohistoire, d’histoire moderne, d’histoire luxembourgeoise spécifique, des brochures d’associations nationales et internationales, sans oublier une branche spéciale, nature, jardins anciens et phytothérapie.

Dans des vitrines bien achalandées nos membres et nos concitoyens admireront une lithothèque, en l’occurrence des échantillons de pierres autochtones et étrangères à notre contré mais trouvées sur notre territoire à côté in extenso des collections pré- et protohistoriques. En superstar y sera installée la collection qu’Aloyse Linster a rassemblée en prospectant le sol et en collectant plus de 30000 artefacts sur un terrain bien délimité du ban de Hellange. Au fil du temps d’autres objets, témoins de notre histoire viendront enrichir et diversifier les expositions.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale onze réfractaires au service militaire nazi ont trouvé refuge, soins et protection dans un double « Bunker» improvisé dans une grange sous du foin et de la paille. Ce lieu, témoin d’un passé récent dramatique est représentatif pour un nombre important de cachettes où des jeunes ont pu garder l’espoir de vivre une vie en liberté.

La Maison de la mémoire Aloyse Linster dirigera nos regards vers le passé, elle les orientera vers l’avenir en nous invitant au respect et à la conservation de notre patrimoine, à l’étude et à la conservation de notre patrimoine en général.

Dr. Joseph Mersch
vice- président de l’U.L.H.P.

Publicités

Catégories

Publicités